LIVRAISON GRATUITE SUR LES COMMANDES DE 99$ ET PLUS
janvier 30, 2016

0 commentaires



Nos conseillers aux ventes fournissent conseils et assistance dans le choix de vos bottes de travail, vos souliers de travail ou vos accessoires de sécurité.

Êtes-vous bien chaussé pour le travail?

Vos bottes de travail vous causent des douleurs aux orteils? Vous ressentez une sensation de brulure sous le pied? Le talon intérieur de votre soulier de travail s’est effrité et vous blesse le pied? Ces symptômes ne signifient pas forcément que vous avez acheté des chaussures de sécurité de mauvaise qualité. En général, le problème provient plutôt du choix de la chaussure. Vous êtes simplement chaussé avec un produit inadéquat.

Notre boutique de vente au détail présente un choix de plus de 350 modèles de chaussures de travail. Certes, la mode intervient en partie dans le choix d’offrir une gamme aussi élargie, mais le véritable objectif est de répondre à l’ensemble des besoins de notre clientèle. Ces besoins varient principalement en fonction du secteur d’activité du client et de la physionomie de son pied. La mission de nos conseillers aux ventes est de trouver le meilleur compromis possible entre les deux besoins pour bien assister le client dans le choix de l’achat de sa nouvelle chaussure de sécurité.

L’idéal est donc de prévenir les conséquences douloureuses qu’entraîne un mauvais choix de chaussures de travail en suivant les conseils d’un spécialiste. Toutefois, il est possible qu’un problème survienne malgré ces conseils. Dans ce cas, voici quelques petites astuces pour améliorer votre condition qui rend vos journées de travail pénibles.

Les douleurs aux orteils ou au talon sont généralement liées à la taille de votre botte de travail. Si vous êtes chaussés trop court, vos orteils touchent le cap d’acier (ou de composite) et vous développez des blessures. Si vous êtes chaussés trop long, votre pied manque de soutien et votre talon frotte dans votre chaussure de sécurité à chacun de vos déplacements. Les tissus du talon de votre soulier de travail s’effritent et cèdent la place à un matériau rigide et inconfortable.

Pour vérifier si la taille de votre chaussure est adéquate, il suffit de retirer la fausse semelle de l’intérieure de votre soulier de sécurité et de poser votre pied sur cette semelle. Alignez votre talon parfaitement avec celui de votre fausse semelle. En principe, vous devriez obtenir un espace d’environ 1.5 à 2 cm de libre au bout de votre fausse semelle.

Si vous ressentez un inconfort sous le pied, le problème est généralement lié à votre fausse semelle. Pour améliorer la situation, il suffit de la changer pour une semelle de confort. Par contre, prenez garde aux semelles de confort épaisses qui risquent de trop remonter votre pied et d’entrainer d’autres conséquences douloureuses. Je vous suggère la semelle de poron deux densités STI-INS (http://autravail.ca/products/sti-ins). Son efficacité réside dans sa simplicité. Si vous choisissez cette option, n’oubliez surtout pas de retirer vos fausses semelles avant de mettre vos nouvelles semelles de confort à l’intérieur de vos chaussures de sécurité.

Ces conseils sont un simple et très rapide survol des bases en matière de chaussure de sécurité. S’ils ne suffisent pas à vous aider à améliorer vos problèmes liés à votre chaussure de travail, je vous invite à nous écrire à info@autravail.ca et nous tenterons de vous aider.


Laisser un commentaire

Les commentaires sont approuvés avant leur publication.